vendredi, avril 13, 2007

Des singes en hiver


Bon, en théorie, je ne parle pas de science-fiction sur ce blogue, mais Sylvie vient de sortir son nouveau roman, La Saison des singes, chez L'Atalante, et je ne peux résister au plaisir de le signaler. En 2004, elle avait déjà publié chez le même éditeur Haute-École, un roman de fantasy, mais, cette fois-ci, c'est bien de SF qu'il s'agit — une SF tout aussi distrayante qu'ambitieuse, à des milliers d'années de lumière de ces œuvres bâtardes, dites « transfictionnelles », qui sont très à la mode en ce moment. Vous pouvez en lire une critique ici, sur l'excellent site Culture-SF que je ne saurais trop vous recommander de visiter et d'explorer en détail si vous vous intéressez ne serait-ce qu'un peu à la science-fiction.

1 commentaire:

maxwell a dit…

J'ai découvert une petite merveille. Il s'agit d'un roman de SF dont le titre est le 101ème de maria pires pacheco (dispo sur : www.lulu.com/author/content_revise.php?fCID=798963) Il parle de nanotechnologie, d'intelligence artificielle, etc. Son auteur essaie de s'auto-publier, donc j'ai pensé qu'il serait bien de lui faire un peu de pub.

résumé
Il s’agit d’un livre de science-fiction, dont l’héroïne est une jeune pré-adulte (une adolescente), idéaliste et naïve, qui partage son corps avec une intelligence artificielle du nom de Tristan. Tristan est plus sage, plus tempéré et sert le plus souvent de mentor à Seyka. Ce duo est envoyé en mission sur la planète artificielle : Ken Rock, où ils doivent rechercher toute trace d’une machine appelée l’interface, qui disposerait d’une source quasiment illimité d’information...